8 conseils du privilège du temps by Atacha Emil 

14/02/2021

1. Entrainez votre cerveau : Il est très important d'entretenir votre activité mentale, au quotidien. Vous pouvez vous entrainer de différentes manières.

2. Ayez une vie bien réglée : La routine permet d'éviter le stress et l'inquiétude des imprévus.

3. Aidez les autres: c'est bien connu, aider le autres permet de se sentir mieux soit même. Les personnes qui pratiquent du bénévolat dans des associations, ont le sentiment d'être importantes et de servir à quelque chose, donc d'être utiles.

4. Avoir une passion: Les gens qui vivent le plus longtemps, ont en grande majorité une passion, un hobby, pour lequel ils passent du temps et trouvent un intérêt important. Avoir un passe temps, permet de mettre en place des objectif précis, et donc de travailler pour les atteindre.

5. Accepter les situations émotionnelles difficiles: Il est impossible de vivre longtemps sans subir d'importants chocs émotionnels. En particulier la perte d'être chers, que ce soit dans le cercle amical ou familial.

6. Le sexe prolonge la vie, rend heureux et préserve la santé: Vivre une sexualité active et épanouie a divers effets bénéfiques sur la santé physique et psychique et prolongerait même la durée de vie. Plus on fait l'amour, plus on se sent heureux. Un bonheur qui serait encore accru lorsque l'on pense s'adonner à ce plaisir plus fréquemment que son voisin. C'est le résultat d'une étude sociologique de l'Université américaine de Colorado Boulder, réalisée à partir de l'analyse des données d'un sondage mené de 1993 à 2006 auprès de 15 386 personnes qui décrivaient leur vie et leur niveau de bonheur.

7. Bonne habitudes: Pour essayer d'atteindre cet objectif, il faut anticiper! «La vieillesse, ça se prépare tôt». D'abord en évitant d'adopter des habitudes nocives, comme le tabac ou l'alcool. Une alimentation variée et équilibrée protège des maladies cardiovasculaires et du déclin cognitif.

8. Être bien entouré: Prendre soin de son corps, c'est bien, mais il ne faut pas oublier le psychique. La dépression touche en effet de nombreuses personnes âgées. Pratiquer des loisirs plaisants permet de rester actif et de donner du sens à ses journées. En faisant travailler son cerveau, on le préserve du déclin cognitif. Lire, jouer aux échecs ou suivre des cours stimule les neurones et lutte contre la routine. Le lien avec les autres est aussi déterminant pour un vieillissement réussi. Les relations amicales protègent de l'isolement social, néfaste pour la santé physique et mentale.

Atacha Emil