FEMME ENTREPRENEUR

1. Pourquoi avoir choisi de créer votre société ?

J'avais envie de mettre au service de ma propre expérience toutes les bonnes pratiques que j'avais apprises au sein du grand groupé pour lequel j'avais travaillé. De plus, heureusement, j'ai eu la chance d'être né d'une famille ou mon grand-père maternel fut un grand homme d'affaire à la tête de plusieurs sociétés. Donc je ne pouvais que créer ma propre entreprise, c'est dans les sangs. Aussi par ce que ma devise a toujours été d'aider, écouter, conseiller et donner les solutions aux autres. J'avais remarqué qu'il manque de relation humaine dans différentes entreprises et j'ai décidé de me lancer et créer ma propre entreprise et concept.

2. Qu'est-ce qui vous a incité à faire le premier pas ?

La confiance dans le marché des CE. L'indépendance, ma motivation, ma patience, mon ambition. Tous ces éléments m'ont permis de convaincre des partenaires financiers de me suivre. Enfin, la forte croyance de mon entourage en ma capacité à créer une boite m'a énormément encouragée.

3. Avez-vous senti qu'il était plus difficile de créer une société en étant une femme ?

Sur le plan de la compétence, cela ne dépend bien sûr pas du sexe. Mais comme nous sommes moins nombreuses à créer et à générer de la croissance que les hommes, alors nous sommes plus visibles et donc plus remarquées, voire plus sollicitées, ce qui génère de la notoriété et donc du business. Je pense que nous avons naturellement une capacité à la polyvalence. Ceci représente un grand avantage lorsqu'on doit assumer la fonction de chef d'entreprise, être sur tous les fronts : le commercial, les finances, les medias RP, le marketing, le mangement, etc…

" Je pense que la vie vous fournit toutes les leçons dont vous avez besoin pour vos affaires. Tout le monde est pareil, peu importe d'où l'on vient - nous avons tous des défis à surmonter. Si vous tirez le maximum d'apprentissage des expériences positives et négatives qui vous arrivent, si vous vous adaptez activement à la suite de l'apprentissage de nouvelles choses sur le monde et vous-même, vous irez de l'avant." Atacha Emil.

4. Comment géré vous vos rôles de mère, femme et chef d'entreprise ?

Je sous-traite ou externalisé les tâches que je ne sais pas bien faire ou que je n'ai pas envie de faire tel que le ménage, les courses, les papiers administratifs ou le bricolage. Il y a de jours ou Je Ne rentrer pas  avant 19 h, j'ai surtout une formidable nourrice depuis la naissance ma fille! Elle est un vrai relais affectif quand je ne peux être à son côté. J'ai aussi instauré un moment de partage privilégié avec ma fille : chaque jour avant d'aller au lit, on joué ensemble, on lit ses livres d'anglais et écoutez et danse sa musique en anglais. chaque samedi 13 h je l'accompagne à son cours d'anglais.

Enfin, je me suis fixé une règle depuis le début de mon aventure : je ne travaille jamais le week-end.

5.Quels sont les conseils que vous donneriez aux femmes qui veulent entreprendre ?

Je leur dirai : allez-y ! Il est possible de trouver un bon équilibre entre sa vie de chef d'entreprise et sa vie de mère. Si la maman est heureuse et épanouie, les enfants le sont également. Le seul conseil serait celui de bien s'organiser et de ne pas essayer de tout faire, tout le temps, pour tout le monde. Je pense qu'il est aussi indispensable de se réserver des moments rien qu'à soi, comme des après-midis shopping, des massages relaxants, du sport ou des soirées entre amis.

6. Quelles inquiétudes avez-vous pu ressentir lors de la création de votre entreprise ?

Je n'ai pas ressenti de réelles inquiétudes. Lorsque l'on crée une entreprise, il faut avoir en soi une dose d'inconscience, ce que j'appelle la « quiétude dynamique » et surtout être positive ! Le seul stress a été la gestion du cash, ce qui est clé, que l'on soit en période de démarrage, de croissance ou en vitesse de croisière. Mais si on anticipe, si on est transparent avec ses actionnaires et ses banquiers, alors ceux-ci vous accompagnent. Donc il faut penser qu'il y a toujours des solutions, mais qu'elles ne viennent pas toutes seules. Les solutions, on les provoque !

7. Vous vous êtes investie dans de nombreuses associations, pourquoi ce choix ?

J'ai la passion de l'entrepreneuriat. Je m'investis dans les associations, santé et bien être, la nutrition car je souhaite transmettre cette passion et, surtout, montrer que c'est possible. Les ingrédients qui permettent de développer une entreprise avec succès sont assez simples dès lors qu'on le fait avec son coeur et sa motivation. L'entrepreneuriat représente un vrai beau projet de vie !